L' immobilier gagne en assurance
louer un logement à Belfort
Louer un bien

Les 5 étapes à respecter pour louer un bien immobilier

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier pour le mettre en location ? Ou bien vous possédez déjà un logement que vous souhaitez louer pour la première fois ? Un projet locatif n’a rien de simple : de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Il faut aussi maîtriser les tenants et aboutissants de la gestion locative. Nous vous proposons une série d’articles pour vous aider à bien gérer votre logement locatif, à commencer par l’ensemble des grandes étapes à suivre pour louer un logement à Belfort dans les bonnes conditions.

1. Pour louer un logement à Belfort, il faut faire sa promotion

Comment les candidats à la location sauront-ils que vous avez une habitation à occuper si vous n’en faites pas la publicité ? Rédiger une annonce de qualité, claire et concise, ne suffit pas : il faut encore la diffuser auprès du plus grand nombre. Par exemple, grâce aux…

  • Journaux locaux qui publient des annonces immobilières ;
  • Zones d’affichage dans des lieux publics ;
  • Portails immobiliers spécialisés (PAP.fr, LeBonCoin.fr, etc.) ;
  • Habitants du quartier : parlez de votre logement libre autour de vous, aux commerçants, à vos collègues de bureau, etc.

Certes, vous n’êtes pas un professionnel de l’immobilier, mais vous pouvez suivre son exemple : créez une base de locataires potentiels dans laquelle vous rentrerez tous les renseignements importants à connaître sur vos candidats à la location, et analysez les performances de votre annonce sur les différents supports.

2. Faites un tri parmi les candidats à la location

Bien sûr, pour louer un logement à Belfort, il faut trouver un locataire (ou des locataires). Si votre logement est situé dans une zone intéressante, qu’il est en parfait état et que le loyer est dans les prix du marché, nul doute que vous allez recevoir quantité de candidatures. Comment faire le bon choix ? En commençant par faire un tri avant même de convier ces candidats à venir visiter votre appartement ou votre maison à louer.

  • Ciblez vos candidats à la location en fonction du type de bien immobilier que vous louez. Pas question, par exemple, de louer un studio à une famille : vous devez penser au confort des locataires ainsi qu’à l’entretien des lieux.
  • Demandez à vos candidats, lors du premier contact, de préparer un dossier dûment complété à vous remettre lors des visites. Ce dossier peut être constitué des pièces suivantes : une copie de pièce d’identité ; les 3 derniers bulletins de salaire ; une copie du dernier avis d’imposition ; une attestation de situation professionnelle (suivant que la personne est salariée, entrepreneure, libérale, etc.) ; un justificatif de domicile ; une carte d’étudiant ou une attestation de scolarité si vous louez à un étudiant.

Un conseil : pour les candidats qui ne bénéficient pas d’une situation professionnelle stable, vous pouvez demander à ce qu’ils présentent un garant. Celui-ci prendra le relais en cas de défaillance au moment de payer le loyer. C’est donc une sécurité pour louer un logement à Belfort dans les meilleures conditions, et une façon, pour les candidats qui ne disposent pas de revenus stables, de convaincre un propriétaire.

louer un logement à Belfort

3. Organisez des visites

Lors du premier contact téléphonique, pensez à rappeler les grandes lignes de votre projet locatif : type de bien, surface, nombre de pièces, emplacement, loyer, mais aussi date souhaitée pour le début du bail. Cela vous permettra de mettre les choses au point et d’éviter de faire visiter à des gens dont les besoins ne correspondent pas au type de logement que vous souhaitez louer.

Puis, pendant les visites :

  • Montrez l’ensemble du logement, y compris les dépendances s’il y en (grenier, cave, garage…) ;
  • Fournissez un maximum d’indications au sujet du logement et des environs ;
  • Mettez en valeur ses points forts, sans omettre de mentionner les points faibles (vous éviterez ainsi de voir le bail rompu au bout de quelques mois, à cause d’un problème que vous n’aviez pas signalé et qui empêche la bonne jouissance du bien) ;
  • Parlez du quartier et de ses commodités : transports, commerces, écoles, etc.

Un conseil : pour louer un logement à Belfort dans de bonnes conditions, il est recommandé d’organiser des visites individuelles. Fuyez comme la peste les visites de groupe ! Les rapports de personne à personne sont encore le meilleur moyen de tisser des liens et d’apprendre à connaître le ou les locataires qui va/vont vivre dans le logement pendant les années à venir.

N’oubliez pas une chose : si le logement est déjà occupé, vous devez organiser des visites en accord avec votre locataire actuel.

4. Faites votre choix parmi les candidats à la location

Toutes ces étapes franchies, il ne reste plus qu’à sélectionner le bon locataire ! Pas de formule magique pour cela : la seule chose à faire, c’est de poser les bonnes questions :

  1. Est-il solvable ?
  2. Est-il capable de payer sur le long terme ?
  3. Est-il sérieux ?
  4. A-t-il un garant ou une garantie ?

De cette façon, vous réduisez les risques d’impayés de loyer. Plus votre locataire est solide financièrement parlant, plus vous avez de chances de toucher votre loyer en temps et en heure… Sans pour autant être à l’abri des mauvais plaisantins qui ne paient pas, même quand ils le peuvent !

Attention aux idées reçues : lorsqu’on projette de louer un logement à Belfort, il ne faut pas nécessairement faire confiance au plus gros salaire. Cela ne veut rien dire du tout. Un locataire avec de gros moyens peut tout aussi bien refuser de payer. Vous pouvez accorder votre confiance aux candidats plus précaires, CDD, stages, étudiants, dès lors que les protections adéquates existent (garant, garantie…) et que vous avez un bon feeling.

5. Réalisez un état des lieux et signez un contrat locatif

Voilà, tout est prêt, ou presque, pour louer un logement à Belfort. Vous êtes dans la dernière ligne droite !

D’abord, il faut procéder à l’état des lieux. Accompagné du locataire, vous vérifiez l’état de la maison ou de l’appartement avant l’entrée de ce dernier dans les lieux. En cas de dégradations constatées en fin de bail, vous pourrez ainsi savoir qui est responsable – et, le cas échéant, puiser dans le dépôt de garantie pour couvrir les dépenses.

Ensuite, vous devez signer un bail locatif. Ce contrat, établi en deux exemplaires, vous lie contractuellement à votre locataire et édicte les obligations de chacun. C’est une indispensable protection et une base sur laquelle vous pourrez vous appuyer en cas de litige.

Vous n’avez plus qu’à profiter de votre projet locatif… Mais avant cela, découvrez nos conseils !

The following two tabs change content below.
Avatar

Frédérique NANINO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *